Vés al contingut
Trobada abril 19

Nous devons être en plus grand nombre : rencontres de réseaux internationaux en juillet 2019

Les 18 et 19 juillet prochains près de Barcelone se réuniront des représentant.e.s de différents réseaux internationaux d’organisations se consacrant à chacun des mouvements et actions transformatrices des économies: économies féministes, agro-écologie et souveraineté alimentaire, pro-communs et économie sociale et solidaire, conjointement avec éducation et recherche ainsi que co-construction de politiques publiques.

Il s’agira d’une rencontre interne, de travail, à partir de laquelle on entend renforcer le processus moyennant la participation d’un plus grand nombre de réseaux d’organisations, constituant un comité coordinateur en vue de 2020.

Ces réseaux, dont certains ont déjà commencé à suivre de très près le processus, intègreront un nouvel espace de coordination conjointement avec ceux qui faisaient déjà partie du groupe de pilotage du FSMET 2020:

-Xarxa d’Economia Solidària de Catalunya (XES)

-Red de Redes de la Economía Alternativa y solidaria (Reas)

-Réseau Intercontinental de Promotion de l’Économie Sociale et Solidaire (Ripess)

Suite au processus des derniers mois, et aux rencontres d’avril dernier, il parait évident que si l’on veut renforcer l’autre monde qui existe déjà, il faut explorer de nouvelles manières de faire, de grandir collectivement. Pour cela, il est indispensable, maintenant, de pouvoir compter sur davantage de réseaux pour grandir en:

-Diversité territoriale, avec des réseaux propageant le processus vers le FSMET 2020 en différents secteurs géographiques

-Diversité, des points de vue, des mouvements et actions impliqués

-Légitimité, en étant capables d’incorporer plus de voix

-Promotion, car si nous sommes en plus grand nombre nous pourrons être plus fort.e.s

Cet objectif n’implique aucunement de laisser de côté le travail fait par les processus d’auto-organisation des différents mouvements, actions et convergences au-delà des réseaux internationaux, mais pour le moment, pour pouvoir poursuivre le processus avec l’énergie qu’il requiert, il faut renforcer les organisations internationales qu’il y a derrière.

Nous espérons que la rencontre de juillet sera un succès, et que le processus vers le FSMET en ressorte renforcé permettant ainsi de pouvoir avancer sur le chemin d’une réalité chaque fois plus tangible.